5 astuces pour organiser une station de recyclage à la maison

Je vous propose 5 astuces pour organiser une zone et des contenants adaptés pour recycler et évacuer rapidement vos déchets ménagers.

« Les musées préservent notre passé,

le recyclage préserve notre avenir »

Theodor Adorno

Recycler
Photo de Anete Lusina provenant de Pexels

1ere astuce : l’ADEME 

Le site de référence à retenir pour toutes ces questions est celui de l’ADEME, l’agence nationale de la transition écologique.  https://agirpourlatransition.ademe.fr/particuliers/

2ème astuce : le bon logo 

Voici le logo symbole du recyclage : l’anneau de Möbius Ruban de Möbius — Wikipédia

Les produits qui l’arborent, ou leur emballage, sont recyclables. Néanmoins, ils seront recyclés si le système de collecte ou la filière du recyclage existent et si les consignes de tri sont correctement respectées. S’il y a un chiffre à l’intérieur de l’anneau, il indique le pourcentage de matière recyclée qui entre déjà dans la composition du produit.

En revanche, ce logo, qui figure sur 95 % de nos emballages, ne signifie PAS que le produit est recyclable. Point vert (label) — Wikipédia

Ce point vert permet juste de reconnaître une entreprise partenaire du programme français de valorisation des emballages ménagers. Il ne signifie pas que les produits sont recyclables.

3èmeastuce : que recycler ?

Renseignez-vous auprès de vos collectivités locales pour savoir quelles sont les règles de recyclage sur votre secteur : pour info, c’est le maire qui fixe les modalités de la collecte des déchets par le biais du règlement de collecte, et les communes et leurs groupements ont la responsabilité d’assurer la gestion des déchets ménagers et assimilés.

Généralement, on distingue :

  • Le papier, carton, plastique
  • Le verre
  • Les déchets de cuisine et de jardin
  • Les ordures ménagères

Il y a ensuite les déchets spécifiques à recycler autrement :

  • Les déchèteries pour les déchets encombrants (électroménager, meubles, gravats, pneus, cartons…), les déchets dangereux (piles, batteries, peinture…), les déchets verts (tontes, tailles de haies) ou encore des objets en métal.
  • Le service d’enlèvement des encombrants à domicile pour se débarrasser d’appareils électroménagers ou de meuble, sur demande, à jour fixe ou sur des points de regroupement, selon les communes.
  • Les dispositifs de collecte en magasin pour les piles, cartouches d’encre d’imprimantes, LED, lampes basse consommation et tube néon, appareils électriques et électroniques
  • Les bornes textiles d’apport volontaire sur tout le territoire pour déposer les vêtements, le linge de maison, les chaussures usagées et la maroquinerie.
  • Les pharmacies pour rapporter les médicaments périmés ou les radiographies.

4ème astuce : compartimenter selon la destination

Sous l’évier, sur le plan de travail, dans le cellier ou le garage, pour recycler facilement et sans prise de tête, une petite organisation s’impose.

Je vous propose de prévoir un contenant par famille de déchet et selon leur destination :

  • Un contenant pour le verre : cabas avec anses, caisse de pommes, caisse en bois, seau…
  • Un bac pour les cartons, papiers, emballages…
  • Le compost pour les petits déchets verts et restes alimentaires : en appartement aussi on peut composter grâce au lombricompostage
  • Pour les piles et les ampoules, vous pouvez utiliser des gros bocaux ou des petits cartons
Photo batribox.fr

5ème astuce : afficher les consignes de tri

Pour que toute la maisonnée sache quoi faire, partagez les bonnes pratiques et affichez les consignes de tri de votre commune ou intercommunalité au-dessus des bacs de tri.